Les conseils d'Émilie Ondet, naturopathe.

Infertilité, une histoire de couple : 4 approches en naturopathie pour se donner toutes les chances

L’infertilité concerne autant les hommes que les femmes.

Je suis Emilie, rédactrice web spécialisée en santé. Création de contenus – vulgarisation scientifique – optimisation SEO

Si vous lisez cet article, c’est que vous rencontrez probablement des difficultés à avoir un enfant avec votre partenaire. La bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas un cas isolé. Malheureusement, l’infertilité concerne 1 personne sur 6. (1)

L’approche médicamenteuse est souvent efficace mais contraignante et traumatisante pour le corps de la femme. En amont, une approche plus naturelle peut être envisagée, avec la naturopathie. Je vous explique comment dans cet article.

Longtemps considérée comme un problème féminin, l’infertilité concerne autant les hommes que les femmes. (2) Messieurs cet article est donc aussi pour vous !

Infertilité : des causes multiples …

Le recul de l’âge du premier enfant, l’exposition croissante aux perturbateurs endocriniens et à la pollution atmosphérique, le stress… sont autant de facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur la fertilité. Pour autant, ce sont des paramètres sur lesquels il est difficile d’agir le jour où on souhaite concevoir. L’approche préventive est donc requise, dans la mesure du possible.

Les causes d’infertilité propres à la femme

Au-delà des causes que le corps médical détecte rapidement (réserve ovarienne, obstruction, malformation,…), en voici d’autres qui ne sont pas toujours regardées de près :

L’endométriose

On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose. En cas d’endométriose, toutes les étapes de la reproduction sont touchées, avec des réactions inflammatoires en chaîne. (3)

Le SOPK (Syndrome des ovaires polykystiques)

Le SOPK peut provoquer des déséquilibres hormonaux, des règles irrégulières, des taux excessifs d’androgènes et des kystes dans les ovaires. Les processus d’ovulation sont alors impactés. Le SOPK est l’une des principales causes d’infertilité. (4)

Les causes d’infertilité propres à la l’homme

Comme chez la femme, les professionnels de santé repèrent rapidement les troubles de la spermatogénèse (grâce au spermogramme) et les causes d’origine obstructive ou mécanique (comme la varicocèle et la cryptorchidie).

D’autres facteurs de risque, auxquels on ne pense pas toujours, existent. Le vélo en excès, ou bien la radiation du smartphone dans la poche, altèrent la qualité des spermatozoïdes. 

A noter qu’en France, en 17 ans, la concentration spermatique a diminué d’un tiers! 

Des facteurs de risques communs  

Vous n’êtes pas sans savoir que le tabac, l’alcool, le café, la drogue, l’excès de médicaments, un mauvais sommeil, un microbiote altéré, un excès pondéral, le stress … ont un impact négatif sur la fertilité de Madame, comme de Monsieur. 

Et nous pouvons mettre en tête de liste l’alimentation

La naturopathie pour accompagnement approfondi de l’infertilité : 4 approches en santé naturelle

Je n’ai pas la prétention de vous dire que la naturopathie vous permettra de concevoir à coup sûr. Par contre, elle va pouvoir rétablir les carences, ou les excès, qui entravent le bon fonctionnement de votre organisme, et ainsi mettre toutes les chances de votre côté pour avoir un enfant. 

La naturopathie va en priorité regarder à la loupe:

1.Vos apports nutritionnels

Ils résident en priorité dans votre alimentation. Je vous invite à relire mon article sur une alimentation saine, en complément.

Les micronutriments régissent l’ensemble des mécanismes de votre corps et leurs carences peuvent bloquer les rouages des différents systèmes, dont le système reproducteur. 

👉 Les 5 déficits majeurs impliqués dans la fertilité sont : le fer, le zinc, le sélénium, la vitamine D associé au magnésium, et la vitamine E.  

👉Un apport en acides gras est également indispensable pour concevoir, mais pas n’importe lesquels : les oméga 3 (5), que nous retrouvons dans diverses huiles (périlla, lin, poissons, krill, foie de morue…). A l’inverse, il faut veiller à limiter les acides gras saturés ou trans issus de la crème, du beurre, de la viande ou des produits transformés…

Si ces micronutriments ne peuvent être retrouvés dans l’assiette, il faudra penser à se supplémenter. Ne vous supplémentez pas “à l’aveuglette”. Un bilan pré conceptionnel peut être fait. 

2.Le bon fonctionnement de votre foie 

Le foie filtre et se débarrasse des hormones “usagées”, à éliminer. S’il fonctionne mal, celles-ci risquent de s’accumuler dans l’organisme, ce qui conduira à un déséquilibre hormonal, cause d’infertilité. 

3.L’état de votre microbiote

Il a été montré que le microbiote intervenait à toutes les étapes de la reproduction et qu’un déséquilibre de la composition du microbiote intestinal pouvait entraîner des difficultés à concevoir, des complications pendant la grossesse et des maladies inflammatoires telles que le SOPK ou l’endométriose, cause d’infertilité comme nous l’avons vu. (6)

4.Le bon fonctionnement de votre thyroïde

La connaissance de l’état de la thyroïde chez le couple infertile est cruciale, en raison de son effet significatif, fréquent et souvent réversible ou évitable sur l’infertilité. De nombreux troubles thyroïdiens sont dus à une carence micro nutritionnelle… et on en revient au premier point. (7)

Le naturopathe pourra reprendre tous ces critères un à un, de façon approfondie, avec vous. 

Pour autant, les freins psychologiques sont indéniables. Le recours aux fleurs de Bach ou à la gemmothérapie sera alors envisagé. 

Il faut aussi garder en tête qu’1 cas de stérilité sur 4 reste inexpliqué.

Parfois, la partie la plus difficile du voyage est de croire en soi.

L'infertilité est une histoire de couple. L'approche en santé naturelle peut vous aider.

Je suis Emilie, rédactrice web spécialisée en santé. Création de contenus – vulgarisation scientifique – optimisation SEO

  1. Communiqué de presse OMS, 4 avril 2023 
  2. Bulletin de l’ordre des médecins, mars-avril 2023
  3. Endofrance : endométriose et infertilité (endofrance.org)
  4. OMS, 28 juin 2023 Syndrome des ovaires polykystiques (who.int)
  5.  DOI: 10.1093/humrep/deac027
  6. DOI : 10.1080/19490976.2021.1894070
  7. DOI: 10.1097/01.gco.0000233941.89919.31

Découvrez Émilie Ondet, naturopathe et réfléxologue plantaire
Toulouse, Labège et Quint-Fonsegrives
Particuliers et entreprises

Retour en haut